Phakt #1

La Collective propose de transformer une partie du PHAKT en un tiers-lieu artistique, à la fois espace de travail, de présentation et d’expérimentation pour artistes, lieu de ressources documentaires sur les travaux en cours pour le public et café éphémère. Cette expérience se veut être un espace collectif où se joue la question de l’artiste en travailleur et des conditions d’existence de la jeune création contemporaine. À ce titre, 6 artistes rennais sont invités par le PHAKT et La Collective à travailler au sein même de l’équipement du PHAKT. Présent chacun 6 jours par binôme, les artistes sont présents sur un total de 20 jours. Les modalités de recherche artistique et/ou de production s’articulent autour d’un café éphémère mis en place pour l’occasion.

Élément central de la proposition, le café est tenu par les artistes à hauteur d’ 1 heure par jour, chacun en équipe avec les membres de l’association La Collective, des bénévoles du PHAKT et toute personne intéressée. À la suite des 20 jours de travail, les recherches et les productions des artistes resteront visibles et consultables dans l’équipement.

Le CAFÉ 420 est un espace hybride et complexe qui se module au grès des évènements, activé par une programmation hétérogène.

Le CAFÉ 420 se présente donc comme un tiers- lieu éphémère, prenant corps au sein d’un équipement, le PHAKT durant un mois. Cette expérience se veut être un carrefour entre :

◊ un espace de travail et d’expérimentation pour de jeunes plasticiens

◊ un lieu ressource sur les recherches menées par les artistes lors de l’expérience

◊ un lieu de rencontres, d’échanges et de réflexions collectives sur la situation de la jeune création contemporaine et du statut d’artiste qui en découle

◊ un café éphémère au sein du PHAKT